Err

LIVRAISON OFFERTE | pour toutes commandes à partir de 39€ - plus d'info
INSCRIPTION NEWSLETTER | réduction de 5€ sur votre première commande - en profiter


Hydrater ou nourrir sa peau ? Que faut-il faire en hiver quand ma peau tiraille ?

11 fév. 2019
<h1>Hydrater ou nourrir sa peau ? Que faut-il faire en hiver quand ma peau tiraille ?</h1>

Lorsqu’on rentre dans une période de grand froid, tout est réuni pour déstabiliser votre épiderme : vent, humidité, froid voir neige. La peau a tendance à rougir, à tirailler bref elle devient inconfortable voir, démangeaisons et micro-fissures apparaissent. Mais pourquoi ? Que faut-il faire pour pallier la déshydratation voir la sécheresse cutanée ? Faut-il nourrir ou hydrater sa peau ou même les deux ? Nos conseils pour protéger son enveloppe cutanée en cas de températures négatives avec une routine de soin bien pensée.


Pourquoi a-t-on la peau qui tiraille en hiver ?


Durant la saison hivernale, notre enveloppe cutanée travaille au ralenti


Une production de sébum en berne et un déséquilibre de la fonction barrière


C’est une notion très importante, et une première explication à la peau qui tiraille. Les glandes sébacées de notre peau fonctionne à vitesse réduite en hiver. Du coup, elles produisent moins de sébum. Le film hydrolipidique moins alimenté, joue moins son rôle de barrière. Il va donc être impératif de maintenir l’intégrité voir reconstituer ce film à grand renfort de formules hydratantes ou nourrissantes pour que la peau garde son confort et ne tiraille pas.


Un système de défense affaibli et une mauvaise vascularisation


En hiver, les défenses immunitaires sont moindres. Comme le corps donne la priorité aux organes vitaux, la peau est la dernière servie.


De plus quand les températures chutent, le froid resserrent naturellement les vaisseaux sanguins pour limiter les déperditions de chaleur. Le débit sanguin diminue drastiquement, de 20ml à 1ml par minute, et la peau se retrouve donc mal vascularisée, moins oxygénée et donc moins bien nourrie. Pas étonnant que la peau est tendance à tirailler et à devenir terne.


En hiver, la peau est soumise aux chocs thermiques


Froid dehors et chaud dedans, c’est le cocktail de rêve pour fragiliser la peau ! Les variations de températures entre l’extérieur et l’intérieur provoque l’évaporation de l’eau naturellement présente dans la peau augmentant ainsi son déséquilibre. Il va donc falloir avoir recours sans hésitation à des formules cosmétiques gorgées en eau.


Les autres facteurs qui fragilisent le film hydrolipidique de notre épiderme


Tous ces effets précédemment évoqués sont proportionnellement amplifiés par le vent, la pluie voir la neige qui décapent la surface de l’épiderme. Si on y ajoute de mauvaises habitudes cosmétiques, des douches brûlantes et des nettoyants agressifs, tout est réuni pour accentuer les sensations de tiraillements au niveau de notre peau.


Faut-il pour réconforter son épiderme l’hydrater ou le nourrir ? Quelle est la bonne routine beauté à adopter en période de froid?


On soigne son nettoyage avec un démaquillage de saison


Quand la peau est déjà sensibilisée par le froid, le vent, l’air sec, et les variations de tempé-ratures, on évite de zapper le démaquillage et on débarrasse sa barrière cutanée le soir de tous les éléments qui pourrait l’agresser d’avantage. Quand la peau tiraille, une des règles d’or, c’est d’apporter une attention toute particulière à son nettoyage.


Soit on opte quand on est un peu pressée pour le combo eau micellaire et coton même s’il est décrié par certain ! Attention cependant à la composition de l’eau nettoyante : on privilégie une formule sans agents décapants comme le sodium laureth sulfate et surtout enrichie en agents hydratants. L’Eau Micellaire de la ligne Urban Attitude d’Hedda répond à ces deux critères.


Soit on s’inspire du rituel asiatique si on a un peu plus de temps.


Dans tous les cas on libère la peau et on la prépare pour le soin de nuit hydratant ou nourrissant.


Pour éviter qu’elle tiraille, on donne à la peau ce dont elle a besoin


Pour sa peau, on opte pour quoi quand il fait froid ? Un baume nourrissant ou une crème hydratante ?


Comme on l’a expliqué précédemment, tout est réuni pour augmenter la déshydratation de la peau et ses tiraillements. Il faut la gorer en eau jusqu’à plus soif. On privilégie donc une crème riche en actifs qui vont piéger l’eau comme l’acide hyaluronique, l’aloe vera… présents dans la formule de la Crème Hydratante de la ligne Urban Attitude d’Hedda.


Pour les peaux sèches à très sèches, celles surexposées toute la journée au froid intense, on privilégiera à ce moment-là, une texture nourrissante riche en corps gras notamment sur pour les joues.


Avant de passer d’une crème hydratante à un baume ultra nutritif ou une huile, il est important d’analyse sa peau pour ne pas la surcharger en actifs trop riches qui risqueraient de la déstabiliser d’avantage.


On joue la carte du sérum


Sérum visage slow cosmétique made in FranceCar on n’a pas forcément envie de changer de crème pour une période courte, le sérum est dans ce cas une très bonne alternative. On trouve même plus utile un sérum hydratant qu’une crème nourrissante épaisse qui va étouffer l’épiderme. Pour protéger sa peau en hiver et lutter contre les tiraillements, on opte donc pour un sérum ultra hydratant comme le Sérum de la ligne Urban Attitude d’Hedda puis une crème réconfortante mais non grasse : la Crème Hydratante de la ligne Urban Attitude est idéale !


Si pendant la journée on ressent des sensations d’inconfort s’installer, on n’hésite pas à dégainer son sérum, à faire chauffer quelques gouttes au creux des mains et à appliquer délicatement le sérum sur le visage.


On n’oublie surtout pas la nuit


Et plus particulièrement en hiver, on introduit une étape supplémentaire quand la peau tiraille : on s’applique une crème la nuit hydratante ou nourrissante en fonction de ses besoins ! Elle est mieux absorbée, aucun obstacle ne barre sa route (la peau étant nettoyée avec soin et immune des agressions externes). C’est en plus durant le sommeil que la peau se régénère et booste son renouvellement cellulaire. C’est donc un moment crucial !


Petite astuce, on peut appliquer sa crème de jour la nuit si on a pas envie d’investir plus !


On décolle les vieilles peaux et on fait un masque


On exfolie son épiderme


Pas question d’abandonner les gommages quand la peau tiraille. Elle a tendance en effet à desquamer d’avantage et il est donc indispensable pour révéler son éclat d’utiliser un exfoliant afin d’éliminer les cellules mortes, d’activer le renouvellement cellulaire de l’épiderme et de faciliter l’absorption des soins nourrissants ou hydratants dont la peau a besoin.


Attention toutefois pour ne pas fragiliser la peau qui tiraille à respecter deux choses :


- la fréquence des gommages (idéalement 1 fois par semaine). Trop rapprochés, ils peuvent irriter la peau et aggraver son inconfort.


- le gommage en lui-même : il ne doit pas être trop abrasif. L’Exfoliant de la ligne Urban Attitude d'Hedda présente une texture crémeuse avec une base exfoliante aux grains de riz ultra douce et non irritants pour la peau.


Par ailleurs pour faire les choses dans les règles de l’art, on prend le temps après le gommage de faire un masque hydratant ou nourrissant pour saturer la peau !


On abuse des masques


Masque tissu Hydra detox made in FranceC’est la cure S.O.S par excellence quand la peau du visage tiraille ! Il libère une haute concentration d’ingrédients et hydrate la peau de façon express en moins de 10 minutes. Ce bain d’hydratation ne remplace pas les soins appliquer au quotidien, il les complète.


Masques tissus ou masques crème classiques, quelle formule choisir pour nourrir ou hydrater sa peau ?


Pour une hydratation en profondeur, le masque tissu HYDRA DETOX de la ligne Urban Attitude est idéal : gorgé de 20ml d’actifs hydratants, il adhère à la peau parfaitement. Son seul inconvénient est qu’on ne peut pas intégrer de corps gras à sa formule. Il va donc répondre aux besoins intensifs en eau de la peau.


Pour les peaux en demande de plus de réconfort, le masque « plus traditionnel » de la ligne Urban Attitude d’Hedda est plus adapté aux peaux en quête de confort.


Le cas des lèvres et des mains ? Faut-il nourrir ou hydrater cette zone cutanée ?


En hiver la peau des mains est souvent la première à tirailler !


Les mains, ce sont les premières exposées au froid. C’est une zone fine, très sensible et surtout particulière car dépourvue de glandes sébacées. Les mains ont finalement peu de protection naturelle. Là, à la question faut-il nourrir ou hydrater sa peau, la réponse est sans appel, on applique une crème spécifiquement formulée pour les mains car plus riches en corps gras que les soins pour le visage et les laits pour le corps.


Et pour les lèvres ?


Comme pour les mains, les lèvres doivent particulièrement être chouchouter en hiver. La peau de cette zone tiraille très rapidement car comme pour les mains, elle est dépourvue de glandes sébacées. Faut-il nourrir ou hydrater la peau des lèvres, là encore la question ne se pose pas ! Ce qui manque le plus aux lèvres, ce sont les corps gras. Donc on use et abuse de baumes pour les lèvres ultra nourrissants, avec une petite précaution cependant : on sera particulièrement attentive à ne pas trop déborder pour éviter l’apparition de petits points noirs en bordure des lèvres !


Les autres bonnes attitudes à avoir pour désensibiliser mon enveloppe cutanée


On évite l’alcool et on opte pour des boissons chaudes à volonté pour prendre soin de son organisme


La sensation de soif étant moins évidente qu’en été, il est impératif qu’en hiver, notre organisme soit le plus hydraté possible : il faut boire autant d’eau en hiver qu’en été (1,5 litre) ! En effet, un organisme en manque d’eau est plus sensible aux engelures et aux infections.


On va privilégier thés et tisanes qui en plus d’hydrater vont nous permettre de nous réchauffer de l’intérieur.


En revanche on limite voir on bannit les boissons alcoolisées. On les pense propices en période de froid, mais c’est une fausse impression. L’alcool augmente la dilation des vaisseaux sanguins, et favorise au contraire la déperdition de la chaleur corporelle, d’où un risque accru d’hypothermie.


On ne reste pas trop longtemps dans son bain


Les bains trop chauds et trop longs ont tendance à affaiblir le film hydrolipidique à savoir la barrière protectrice de notre peau. On va plutôt en hiver préférer des douches rapides et plutôt tièdes qui éviteront les sensations de tiraillements de la peau. De plus on fait la chasse aux produits de douche trop décapants et trop moussants pour privilégier les lavants sans savons, voir les huiles nettoyantes.


On bannit le plus possibles les textiles irritants


Les frottements répétés avec des textiles synthétiques sont une source d’irritation supplémentaire pour notre enveloppe cutanée. On le constate régulièrement avec les collants synthétiques qui peuvent accélérer la desquamation cutanée de nos jolies gambettes ! La solution : hydrater et/ou nourrir la peau de son corps quotidiennement et faire un bon gommage une fois tous les 15 jours voir 1 fois par semaine pour éliminer les cellules mortes.


On est vigilante sur le thermostat et on privilégie un humidificateur d’air


Car pour ne pas avoir froid on a tendance à forcer un peu trop sur le chauffage qui assèche l’air ambiant, on investit dans un humidificateur d’air pour se sentir mieux, cocooner sa peau et éviter qu’elle tiraille.


On attache une attention toute particulière à notre peau en hiver. On nourrit les parties les plus exposées et on hydrate jusqu’à plus soif les autres. Le tout avec des produits naturels bien sûr !











Partager




 
Top