Err

LIVRAISON OFFERTE | pour toutes commandes à partir de 39€ - plus d'info
INSCRIPTION NEWSLETTER | réduction de 5€ sur votre première commande - en profiter

Arrêter de se maquiller ! Pourquoi le « no make up », est-il un acte engagé bénéfique pour ma peau et mon bien être?

11 mars 2019
<h1>Arrêter de se maquiller !  Pourquoi le « no make up », est-il un acte engagé bénéfique pour ma peau et mon bien être?</h1>

Même si le maquillage est l’un de nos meilleurs alliés au quotidien, celui-ci n’est pas toujours l’ami de notre peau. Très souvent montré du doigt, il contient en effet de nombreux agents chimiques qui ont malheureusement une incidence directe sur notre épiderme et nos muqueuses. Souvent appliqué avec peu de modération, on constate que s’offrir une petit cure de « no make up » a réellement du sens. Alors, quels sont les bienfaits sur notre peau si on arrête de se maquiller pendant quelques temps ?


Arrêter de se maquiller : les bienfaits sur la santé de ma peau


En arrêtant de se maquiller et en offrant un peu de vacances à notre peau, de nombreux bienfaits vont se faire ressentir très rapidement sur la santé de notre enveloppe cutanée.


Une peau qui respire mieux quand on arrête de se maquiller


Entre fond de teint, fard à joues, crayon et mascara la peau a du mal à respirer. Pour conserver une peau fraiche et en bonne santé on lève le pied voir on arrête de se maquiller momentanément.


Un épiderme moins déshydraté


Plus on abuse de make up, des produits souvent enrichis en silicone, moins la peau respire et plus elle se déshydrate. De plus, l’application excessive de finis mat et poudré sur le visage entraine la déshydratation de l’épiderme. Passer en mode « no make up » va rendre la peau plus douce et mieux hydratée.


Un teint plus lumineux et des pores moins engorgés avec l’attitude « no make up »


En voulant coute que coute donner de la luminosité à notre peau et cacher les petits boutons disgracieux, on accentue le problème.
En effet, toujours plus performant, le maquillage est de plus en plus résistant. Même en soignant son nettoyage-démaquillage le soir, pas toujours facile de retirer tous les résidus qui vont au fur et à mesure s’accumuler dans les pores de la peau. Les pores obstrués ne peuvent pas jouer leur rôle et rejeter les toxines correctement et des petits boutons peuvent se former à la surface de la peau et le teint se griser !


Associé avec une bonne routine beauté hydratante, comme nous le prônons chez HEDDA, le régime « no make up » va désengorger les pores, les rendre moins visibles sur le long terme. Arrêter de se maquiller va donc permettre aux imperfections de s’estomper !


Le « no make up » pour préserver le capital jeunesse


Pour rester jeune plus longtemps, on fait une cure « no make-up ». Oui, mais pourquoi arrêter de se maquiller empêche-t-il la peau de s’altérer prématurément?


Les rides sont moins visibles


Un maquillage trop chargé risque de vous vieillir. Il a en effet tendance à figer les traits et se loger de manière très disgracieuse dans les irrégularités de la peau. Arrêter de se maquiller avec excès, en plus de laisser respirer sa peau, va réduire les marques de vieillissement de mon visage.


Une action bénéfique sur les fibres de collagène et d’élastine


Le fait d’appliquer quotidiennement du maquillage a tendance en effet à accentuer le vieillissement cutané prématuré. Alors qu’on pense camoufler les traces de fatigue à renfort de make up, on engendre sans le savoir une perte d’élasticité. Un cercle vicieux d’autant plus visible sur des zones où la peau est plus fine, plus fragile comme le contour de l’œil et le contour de la bouche.


Les produits de maquillage sont très souvent chargés en ingrédients chimiques des substances qui s’attaquent directement à notre capital jeunesse. En plus de favoriser la déshydratation de notre épiderme, elles endommagent les fibres de collagène et d’élastine de notre peau et provoquent l’apparition des rides.


Les autres avantages de cette abstinence pour mon visage


Un confort oculaire retrouvé


Conjonctivites, muqueuses irritées ou larmes sont souvent dues à l’application du mascara. Arrêter quelques temps de se maquiller les yeux est l’occasion d’éviter ces maux, de retrouver un confort oculaire et dire adieu aux germes !


Quand on arrête de se maquiller, moins de risque d’infections au niveau de mon épiderme


Dès lors qu’il est au contact de l’air et de la peau, tout nouveau cosmétique est contaminé par des bactéries. Si on ajoute à cela les ustensiles de maquillage pas toujours bien nettoyés voir jeter dans le sac, on multiplie les risques de prolifération micro-organismes. Faire une petite diète « no make up » c’est réduire les risques d’infections.


La tendance « no make up » présente d’autres avantages


C’est être soi-même et sans contrainte


Le « no make up » c’est un acte engagé. Cette simplicité volontaire est gage de prise de confiance en soi. On s’accepte tel que nous sommes sans user d’artifices chimiques et sans se plier aux diktats de la perfection féminine ! Arrêter de se maquiller permet de s’assumer et de retrouver une certaine liberté !


Un gain de temps, d’argent et une incidence écologique positive


J’allonge mes nuits et j’économise mon temps


Selon une récente étude, les femmes consacrent environ 55 minutes chaque matin à leur préparation maquillage inclus. En zappant l’étape make-up… on dort un peu plus et on se réveille les traits plus reposés !


J’économise une petite fortune


Entre les produits de maquillage achetés et jamais mis (ou 1 fois) et la consommation accrue de démaquillant et de cotons pour retirer les excès de make up, le compte est vite fait ! On peut déjà se tourner vers des cotons démaquillants lavables (on pense aussi à la planète par la même occasion).


Mais comment mettre en place cette diète ?


Pour celles qui cultivent une certaine aversion pour le maquillage préférant garder leur naturel et préserver leur peau des produits de beauté, le « no make up » est une évidence.


Pour les autres qui ne jurent que par lui et ne peuvent sous aucun prétexte sans passer, cela semble impossible. Si on fait partie des femmes qui se sentent « nues » sans maquillage, l’alternative moins radicale que le boycott total reste une petite diète « no make up » c’est-à-dire que deux jours par semaine on arrête de se maquiller pour laisser reposer sa peau et paraitre plus jeune.


Le « no make up » est une attitude bénéfique à la fois pour ma peau et mon bien être en général. Arrêter de se maquiller pendant une période donnée, c’est passer en mode slow … et ralentir un peu dans ce monde à 100 à l’heure !

 
Top